CONTRECOURBE Propositions - Documentation - Recherches. Mail : contact@contrecourbe.eu

Unidimensionnel
hiérarchie
Toute direction se présente comme une machine à simplifier : simplifier les problèmes pour en tirer une position de force.
Elle est gourmande de tout outil qui lui permettra de juger selon un critère unique : il sera facile de ramener tout à une valeur en plus ou en moins et de donner les instructions qui en découlent.

Ce principe hiérarchique crée des difficultés avec l'usage, comme avec tout ce qui est humain et social. Il entraîne parfois la négation de la particularité qu'il entend traiter.
Il va chercher et encourager toute technique de réduction de la pratique.
Il y aura bien sûr de faux résultats, mais ce sera ainsi un chantier sans fin de révisions, qui justifiera l'action correctrice.
Les citoyens seront alors suspendus à l'évolution du critère, qui sera le seul qui se présente à la critique et à la revendication : croissance, chômage, performance, CO2, calories ...

Y'a bon
Ce simplisme se retrouve amplifié par les média et leur besoin de contraste.
Il s'impose même au marketing et réduit à son tour les techniques de production, qui ne visent plus que le critère défini.

C'est la tendance naturelle du spectacle dominant : le classement en bon et mauvais ...
et bien sûr la moralisation de toute déviation.
Ça culmine avec la fixation sur une note, ou un seuil, avec tous les effets pervers que l'on connaît.